Ma cousine salope [2]

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Fishnet

Ma cousine salope [2]https://fr.xhamster.com/stories/ma-cousine-salope-672876Comme je disais à la fin de la 1ière partie, je voulais surtout pas que cette relation soit révélée au grand jour. Après cette soirée on n’a plus eu contact pendant quelques jours, puis j’ai reçu un SMS de sa part me demandant des explications sur ce qui c’était passé. En gros elle me demandait maladroitement si je voulais qu’on soit en couple. Je lui ai donc dit à ce moment là que c’était l’alcool et que j’étais désolé, ma situation sentimentale n’était pas des plus simples mais qu’il n’y aurait jamais rien de plus.Quelques semaines plus tard, l’histoire est oubliée de mon côté, on se retrouve pour un repas de famille. A la fin du repas, ma cousine un peu bourrée fait la bise à tout le monde pour rentrer chez elle (elle habite juste à côté du lieu où on était). Au moment où elle me fait la bise, elle insiste bien avec ses lèvres humides au coin de ma bouche et je la sens peser de tout son poids sur moi (heureusement elle est légère !). J’ai peur à ce moment-là qu’elle déconne, mais rien de plus, elle repart chez elle. Elle propose à qui veut de venir prendre un café chez elle plus tard dans la soirée. Après le digestif bien tassé, mon oncle gay (je vais l’appeler Pierre pour l’histoire) décide d’aller prendre un dernier café chez Amandine. Je l’accompagne car on discutait pas mal et que je m’entends très bien avec lui.Amandine nous reçoit dans un pyjama à l’opposé de tout ce qui peut être sexy. Rien de choquant, on est chez elle, il est tard, et c’est souvent comme ça que ça se passe de toutes façons. On discute de tout et de rien, finalement le café se transforme et alcool fort. Je m’absente aux toilettes un moment, et quand je reviens je les entends parler de son güvenilir canlı bahis siteleri couple : visiblement y’a des hauts et des bas, mais c’est surtout que niveau cul y’a plus rien. Je m’installe à ma place et ils continuent la discussion. Elle ressort rapidement qu’elle a envie de sexe :-Je veux baiser putain. Ma gamine baise plus que moi c’est pas normal ! Pierre qui pouffe de rire et qui tente de la calmer :-Gueule pas ça comme ça, dit-il en ricanant, tu vas rameuter tout le quartier.-Je m’en fous, qu’ils viennent ! au moins j’aurai des bites !On rigole de plus belle, puis on change de sujet et on finit la soirée. Quand je pars de chez elle, je lui fais la bise, elle effleure mon sexe du dos de la main.C’est le lendemain soir que j’ai reçu un SMS de sa part me disant qu’elle voulait me voir. Elle était seule chez elle, et je pensais pas du tout à ce que ce soit lié avec son envie de baiser. Je suis arrivé vers 20h, et on a discuté 2/3 minutes de choses triviales, puis elle m’a dit :-C’était bien l’autre soir… tu sais on recommence quand tu veux…Gêné sur le coup, je sais pas quoi répondre, tout ce qui me vient à l’esprit c’est :-Faudrait pas que ça se sache…-T’inquiète pas, je dirai rien.Je réfléchis vite fait, et je lui dis qu’il y a un endroit où on pourrait se retrouver de temps en temps, mais ça sera quand je le voudrais et dans les conditions que je voudrais. Elle n’hésite même pas, elle répond oui tellement vite que je me demande si elle a compris ce que je lui ai dit.Un soir, après une soirée bien arrosée, je lui envoie un SMS 1 ou 2 semaines plus tard, pour lui donner rendez-vous dans un coin paumé de notre village. J’arrive avec un peu d’avance là-bas, j’avais pris une dernière bière pour boire en attendant güvenilir illegal bahis siteleri qu’elle se pointe. Je vois sa voiture se garer, elle descend et se dirige vers moi. -Rémi, c’est toi ?Je ne réponds pas. Elle porte un jean, un débardeur et une petite veste par-dessus. Elle avance, je finis ma bière. Quand elle est assez proche elle me dit : -Ah oui c’est bien toi, tu m’as fait peur j’avais un doute…-Si ça avait pas été moi… commençais-je. Dans ma tête la suite de l’idée défile en images : ma cousine se faisant baiser par un inconnu.Je la retourne alors, elle se laisse faire. Son jean est suffisamment lache pour que je puisse le baisser sans même le déboutonner. Elle ne porte rien dessous. Par curiosité je passe la main sous son débardeur : aucun soutif.-T’es une vraie salope, t’es venue pour te faire baiser.-Oui… allez vas-y, je veux de la bite, dit-elle avec son manque de classe habituel.Je sors ma queue et commence à me branler pour bander. Puis je décide qu’elle doit me sucer pour gagner du temps. Elle se rue sur ma queue, mais sa façon de sucer n’est pas agréable. Elle adore ça apparemment, elle aime sucer, mais elle n’est pas douée pour. Mais son appétit à la tâche me fait quand même bander, je la retourne alors et l’encule direct. J’en profite pour lui enlever sa petite veste et son débardeur. Son dos frêle, nu, devant moi, je l’encule pendant qu’elle débite tout un tas de saloperies que je trouve de plus en plus excitante. Dès que ma queue la pénètre elle devient une vraie chienne, vulgaire, et aime le crier.L’endroit où je lui ai donné rendez-vous est connu pour être un coin où les couples illégitimes, les mecs un peu chauds (hétéros ou gays) et les voyeurs / pervers du coin se retrouvent de güvenilir bahis şirketleri temps en temps. Etant dans un petit village, c’est pas forcément super fréquenté. Mais j’espérais quand même que quelqu’un nous épie de loin. Du coup je surveillais les alentours. Et j’ai pas été déçu : un vieux nous matait planqué derrière un arbre. Quand je l’ai vu je lui ai fait signe de se rapprocher. De là d’où il venait Amandine ne pouvait pas le voir, elle ne l’a pas entendu non plus vu le nombre de saloperies qu’elle gueulait.Le vieux est arrivé, quand il était à quelques mètres seulement je l’ai vu remettre sa queue dans son pantalon. Il devait avoir la 60aine. Il n’a rien dit, il a regardé. J’ai posé mon index sur ma bouche pour lui intimer de ne rien dire, et je lui ai fait signe de se rapprocher pour la baiser. Il n’a pas hésité longtemps. Je suis sorti du cul d’Amandine et je lui ai dit d’attendre un peu dans cette position, sans bouger.La vieux est arrivé, a sorti sa queue. Aucune capote (ça m’a excité sur le coup mais j’en suis pas super fier…). Il s’est enfoncé dans la chatte de ma cousine, qui était complètement trempée. Elle a été surprise mais n’a rien dit, il a commencé à la ramoner et son pouce est venu jouer avec son anus. Alors qu’il la baisait et qu’elle prenait visiblement son pied, je me suis pointé devant elle. La surprise et la peur se sont mêlés dans son regard. Elle a voulu se retourner pour voir à qui elle avait affaire, mais je le lui ai interdit :-Tu as accepté mes règles, maintenant suce-moi.Elle s’est résignée. Le vieux a dû la reconnaitre car il a murmuré son prénom à un moment donné. Pendant qu’il la baisait, elle faisait de son mieux pour me sucer. Je lui ai giclé au visage, et quelques secondes après le vieux s’est vidé sur son cul. Amandine est tombée au sol, épuisée et essoufflée. Je lui ai dit que j’attendrai son message mais que si elle voulait remettre ça, dorénavant, ça serait avec d’autres mecs qui la baiserait sans ménagement.J’ai reçu un SMS de sa part pour me confirmer qu’elle était partante le week-end suivant.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir