La fille de mes voisins

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

La fille de mes voisinsJ’avais 22 et habitais en appartement dans une grande ville. J’étais à ce moment là célibataire depuis environ 3 mois, sur le même palier que mon appartement il y avait une famille avec deux enfants dont une grande fille de19 ans qui, disons le, n’était pas un canon. 1.65m, 80kg environ, très ronde. Elle avait une petite bouche et des petits yeux qui selon moi lui donnait un petit air pervers alors qu’elle était en fait très complexée par son physique. Je savais par ses parents qui avaient discuté avec les miens plusieurs fois qu’elle n’avait pas de petit ami et qu’elle sortait très peu. Un après midi, j’étais en RTT, seul, tout le monde au travail quand je l’ai croisée sur le palier. J’avais une petite idée en tête depuis longtemps et l’occasion se présentait. Je lui ai demandé si elle pouvait venir m’aider poser une étagère dans mon séjour, en quelques minutes cela était fait et je lui ai proposé de rester boire un café pour la remercierTrès vite, dans la discussion je l’ai branché sur ses copains. Je lui demandé si cela ne lui manquait pas de ne pas avoir de petit ami. Nous étions assis sur le canapé devant une émission de télé insipide comme il y a beaucoup, j’ai posé ma main sur sa cuisse au dessus du genou comme un geste amical. Elle ne l’a pas retiré, je lui disais que c’était dommage que j’étais sûr qu’elle plaisait, mais elle me répondait qu’elle n’était pas belle, qu’elle était trop grosse : c’était sûrement la première fois qu’on lui disait qu’elle plaisait Je lui disais qu’au contraire souvent les hommes aiment beaucoup les filles rondes. J’avais posé mon bras sur le dossier du canapé derrière sa tête, et je je suis rapproché doucement. Comme elle ne protestait, je lui ai dit qu’elle avait vraiment tout pour plaire : – Ici par exemple, et j’ai posé ma main illegal bahis sur sa poitrine que j’ai commencé à caresser doucement au travers de son pull. Elle respirait plus fort, a pris ma main en disant qu’il ne fallait pas, que ce n’était pas bien… Je lui ai dit que je voyais bien qu’elle en avait envie, que personne ne le saurait. Je l’ai embrassée sur la bouche sans trop lui laisser le choix, ses lèvres se sont ouvertes, pour laisser passer ma langue et me rendre mes baisers, Pendant ce temps, j’ai glissé ma main sous son pull et j’ai commencé à suivre délicatement les bords de son soutien-gorge, à caresser ses seins à travers le tissu. Ses gémissements suffisaient à me dire combien elle appréciait celles-ci. Mes doigts ont commencé à se glisser entre la chair et le tissu. Je bandais ferme mais je ne voulais pas la brusquer de peur de tout bloquer. J ‘ai dégagé mes lèvres pour l’embrasser dans le cou et lui ai demandé si elle voulait enlever son pull, Dans un murmure, elle m’a dit oui, si tu veux. Quand son pull a glissé au dessus de sa tête je me suis retenu de ne pas me ruer sur sa poitrine qui débordait de son soutien gorge. Tu es magnifique, C’est dommage de cacher ces trésors ! J’ai recommencé à l’embrasser en la pelotant, mes lèvres descendaient vers sa poitrine qui se tendait vers mes baisers. J’ai fait glissé les bretelles de ses épaules. Attend, me dit-elle. Elle s’est dégagée du dossier du canapé pour détacher détacher les 3 trois agrafes dans le dos. Ses seins sont apparus, gros, déjà trop lourds avec des aréoles très larges, mais tellement bandants ! Allonge toi,si tu veux, Elle a posé sa tête sur un bras du canapé, m’offrant son corps à mes caresses et mes baisers. J’étais assis par terre devant le canapé, Je caressais son ventre tendu, de plus en plus bas, vers la ceinture, illegal bahis siteleri – “Tu veux que je continue plus loin?”- “Ne t’arrête pas s’il te plais, c’est trop bon!”J’ai continué à descendre vers son pubis et ses cuisses, Elle les a ouvert largement. Elle avait perdu toute pudeur Je remontais vers son ventre,ses seins et ses épaules pour faire durer le plaisir et ne pas la brusquer, Je sentais que mon slip était trempé , ma queue prête à éclater. Enfin j’ai défait sa ceinture et la fermeture éclair de son pantalon , pour continuer mon exploration. Le pantalon fut vite enlevé, -“Viens dans la chambre on se sera mieux”Elle m’ a suivi en mettant ses bras pour cacher sa poitrine qui retombait sur son ventre, Je voyais la forme de son sexe a travers sa culotte blanche toute simple, il était bombé, une fourrure débordait légèrement. Couchés sur le lit, mes doigts ont repris leur exploration en suivant les bords de sa culotte tout doucement, puis sa fente. Ma bouche n’était pas inactive : Je lui titillais ses tétons dressés avant de descendre vers sa culotte. Je lui ai enlevé doucement pour découvrir son sexe, il était très charnu, et sa fente très serrée. Ma langue s ‘est glissée pour l’ouvrir, humer sa mouille, Elle était trempée. Son clitoris à peine apparent, les petites lèvres très fines, bien cachées. -“Veux tu que je continues?”-“Prend moi doucement, c’est la première fois , ne me fais pas mal, mais j’ai trop envie…!”Je me suis déshabillé tout en continuant à la caresser, mes doigts glissaient à l’entrée de son intimité. Mon sexe débordait de mon slip au dessus de la ceinture. -“Tu vois que tu plais beaucoup, que tu es belle!”J’ai pris un préservatif et je lui ai demandé si elle voulait me sucer un peu. Elle n’avait jamais eu l’occasion de la faire et se débrouillait canlı bahis siteleri pas mal du tout, Sa petite bouche était telle un petit vagin étroit, et elle me regardait dans les yeux en cherchant une approbation. Quand j’ai senti que je n’allais plus me retenir, que je commençais à la baiser dans la bouche comme si c’était son sexe, je me suis retiré, Elle s’est allongée sur le dos, jambes largement ouvertes,-“Vas-y s’il te plait, n’attend plus”J’ai glissé mon gland à l’entrée de sa fente, elle l’a guidé vers l’entrée et j’ai commencé un petit va et vient à l’entrée, Je n’ai pas eu de difficulté à rentrer totalement tellement elle avait envie. Ses hanches se projetaient vers mon sexe, Je lui ai dit de mettre ses jambes autour de mes hanches et de me guider. Très vite, elle m’ a demandé : -“Plus fort …”J’ai alors oublié toute retenue, pour la prendre de toutes mes forces. -“Tu aimes ça, hein, tu es une trés bonne chienne!” Les mots crus avaient remplacés les mots tendres, naturellement, -“Oh oui!”Son orgasme est venu très vite dans un hurlement à ameuter tous les voisins, son corps n’arrêtait pas de tressauter, son sexe faisait des bruits de succions tellement elle étaient trempée de sa mouille. J’ai continué à la limer pour jouir juste après. Elle est resté allongée sur le lit, en sueur. Elle m’a remercié de ne pas lui avoir fait mal. Elle s’est rhabillée après que je l’ait encore caressée, mais j’ai gardé son soutien-gorge en lui disant qu’il faudrait qu’elle vienne le chercher. Ses seins ballottaient somptueusement sous son pull, on devinait sans peine leur taille et leur liberté. Nous avons continué de nombreuses fois son apprentissage du plaisir, Elle était très bonne élève, appliquée et désireuse d’apprendre et de ratt****r le temps perdu. Ses parents l’ont trouvé changée petit à petit, plus coquette…Un jour, elle m’a avouait qu’elle avait un petit copain depuis 2 semaines, qu’elle voulait pas le tromper…cela était aussi bien car pour ma part je préparais mon déménagement qui a eu lui 3 semaines plus tard….

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir