Bruno, Monique et moi (Episode 3)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Bruno, Monique et moi (Episode 3)Le club des cinq : Bruno, Monique, Marika, Danielle et PierreIls entrent et referment derrière eux…-Bonsoir, je suis Danielle … Je vais m’expliquer ce sera mieux… Je travaille avec Pierre, je suis à la comptabilité. J’ai 35 ans, célibataire. J’ai flashé sur Pierre dès le début. Mais il faisait passer son travail avant… Il a mis trois mois à s’apercevoir que j’existais… Mais n’en fut pas émerveillé et je dus jouer de toute ma sensualité pour enfin l’embrasser et plus. Je lui avais dit être sexuellement libre, que j’avais des amies femmes et fréquentais des clubs, espérant le convaincre… Peine perdue, il m’ignorait. Bref, jeunesse, inexpérience des choses de la vie, je n’ pris pas ombrage… Nous communiquions sur Internet, et il passait néanmoins chez moi quelques fois, je n’avais pu l’attirer dans ma sphère, mais le gardait comme amant épisodique… Puis, ce soir il m’a fait une proposition, par mail… Il parlait de vous, de Marika une amie de passage, de sa famille qui désirait plus de liberté sexuelle, voire créer un club très privé, avec des gens parrainés, sains et bien dans leur tête. Sa sœur Marie que je connais, mais n’ai pu apprécier, étant aussi partenaire…Cela m’interpella et je lui téléphonais ce soir que j’étais partante, que je pratiquais l’échangisme, et était bisexuelle…Voilà, vous me connaissez…-Bien voici Monique, ma maman, Marika leur amie du Sud, de passage, et Bruno, mon père d’adoption, notre mentor…Sans autre forme de gène, elle se met nue et vient s’allonger entre nous, reluquant le sexe de Bruno, revigoré par cette intrusion de notre hôte…Elle n’est pas mal, blonde cuivrée, fausse, j’ai la preuve sous les yeux, et même dans la main… 60 kg au jugé, elle est moyenne de taille, des yeux noirs. Pierre n’est pas très loin de moi, et je sens sa main sur mes seins, tandis que je lèche goulûment notre nouvelle partenaire, écartelée devant moi…Pierre caresse mes cuisses, puis ouvre largement mon intimité… Son sexe durcit, je le prends dans ma main…Bruno est comme un gamin, avec un nouveau jouet… Plus question de se reposer, il embrasse notre amie, et lui propose son sexe de bonne taille, en se tournant vers elle. La bouche de la jeune femme güvenilir canlı bahis siteleri s’ouvre largement, les lèvres coulissent le long de la verge, la langue lèche jusqu’au gland décalotté, ils entament une première fellation… Monique ne veut pas être en reste et se glisse entre les cuisses de Danielle. La jeune femme s’ouvre, lui offrant ses trésors…Pierre en profite, il vient contre moi, cherche ma bouche au moment où les premiers soupirs rauques de Danielle retentissent… Notre baiser est particulièrement intime, sa langue joue longuement avec la mienne, il me prend contre lui, me serre dans ses bras, sa main passe dans ma chatte, il me caresse, me savoure, m’écarte, me tourne, me clitorise, me pénètre d’un doigt coquin, qui pousse, qui tourne, qui devient deux, puis trois… Je fonds entre ses bras, me donne, m’abandonne… Je prends son dard dans ma bouche, et le pompe avec une envie de le porter aux nues… Il me masturbe encore, glissant ses doigts autour de mon clitoris, me faisant chavirer, gémir, m’ouvrir, déclenchant ma source, puis mes râles…Danielle me donne le la, Monique l’a pénétrée et la masturbe avec toute son expérience, la portant aux limites du plaisir sans relâche… Langue, doigts, Bruno les contemple en savourant la bouche qui continue à glisser le long de son chibre…Monique a envie de caresses, elle a envie de son mari… Elle arrive à se tourner pour lui offrir sa chatte. Il la caresse, elle est trempée de désir depuis qu’elle masturbe notre nouvelle compagne…Elle l’appelle, le supplie de la prendre, la main de Bruno disparaît petit à petit, avalée par le vagin béant, lui arrachant des râles, elle continue, à savourer Danielle et lui transmet ses ondes… La jeune femme atteint un sommet, elle est prise d’un orgasme qui la paralyse, qui la tétanise, puis son corps tremble, son bassin ondule recherchant un ultime plaisir avant de redescendre sur terre…Bruno, n’y tient plus, il vient entre les cuisses écartelées par le plaisir et sa grosse bite s’enfonce d’un trait dans la chatte dégoulinante de salive et de sucs… Elle lui dicte ses désirs, il la baise, la prenant en levrette maintenant, les seins ballants, gémissant sans cesse… Monique se caresse güvenilir illegal bahis siteleri devant nous, je rive mon sexe au sien, me frotte, comme une chatte, déclenchant d’autres râles… Pierre regarde Danielle jouir, en se masturbant, Bruno éjacule en gémissant, la jeune femme retombe dans le lit, épuisée… Monique s’offre un orgasme lesbien, puis va lécher la bite retombée de Bruno. Pierre profite du calme soudain, me reprend, et m’emmène au fin fond de son océan, sur les îles du pacifique, les atolls sauvages, où l’eau est un diamant, une caresse merveilleuse… Je fonds de plaisir entre ses bras, me retrouvant des années en arrière… Il me prend comme un taureau, jeune et fou, me tourne, me reprend, comme cet amant irréel que j’avais connu… Danielle vient caresser mes seins, caresser ses bourses, m’embrasser tendrement, on se masturbe toutes les deux tandis que Pierre va se libérer, il nous partage un instant, arrive à la pénétrer en la serrant contre lui, elle explose de tendresse et de bonheur à se retrouver entre ses bras, inondée de son sperme qui a jailli sur nos seins…-Maman…-Oui, Marie ?-Mon amie n’est pas venue, je n’ai pas participé…-Ah ?-J’aimerais…. J’ai envie… Tu crois que Bruno ?…-Il va venir, il revient toujours me prendre après…-J’aimerais Marika aussi… C’était trop rapide chez moi, et elle va partir demain…-On n’en a pas parlé, mais je pense, oui… C’est lundi…-Marika est avec Bruno, Pierre et son amie sont partis…-Elle était belle, sauvage, sensuelle, une panthère, désirable… J’espère la connaître une autre fois…-Vas-y, va rejoindre Marika et Bruno, si tu le désires tant que ça…-J’en rêve… Je me suis caressée l’autre jour, en le voyant rentrer, j’étais seins nus, il m’a vue… J’ai joui… Il ne m’a pas regardée et est rentré… Il a eu peur de moi ?-Sans doute, tu sais cette relation n’est pas naturelle…-Non, mais je ne compte pas ni y mettre du sentiment, c’est purement sexuel, et d’autre part, ça ne durera pas. Une fois fait je pense oublier, c’est juste un désir… Je vous ai trop entendus, trop imaginés, et une fois, trop regardés, tapie dans le jardin, en me caressant, vous étiez avec Danièle, et la bite à Bruno la défonçait, elle jouissait güvenilir bahis şirketleri comme un goret…-Danièle est expressive souvent, on l’adore aussi, elle est saine.-On va ? Tu viens ?-Je préfère ne pas te voir avec Bruno, ce soir du moins… Je vais me reposer un instant en l’attendant…Elle sort du salon, laissant Monique se reposer, gratte à la porte et entre dans la grande chambre…-Maman ? Tu dors ?-Heu… Presque, tu es là déjà ?-Il est trois heures…-Oh, je me suis endormie alors… Bruno n’est pas venu ?-Non, il va arriver…-Tu l’as fait ?-Oui, c’était génial… Je garde ce souvenir, ce sera le dernier… Marika est sublime, elle m’a emportée aux nues…. Ils m’ont tout fait, tout ce que j’aime, tout ce qui m’excite, c’est une sacrée baiseuse…-Marie !…-Ben quoi, elle a baisé Bruno avec ton gode, pendant qu’il me prenait une xième fois… Je n’avais jamais entendu Bruno jouir comme ça…-Ah, bon ? Il a… Il a toujours refusé…-Je t’assure, elle est géniale, sait tout faire, ose tout… Elle m’a prêté sa bite, j’ai commencé comme ça, par le sucer… Puis seule, me suis allongée sur lui, je me suis pénétrée, c’était géant, ma plus belle expérience, ma plus belle queue… J’ai évité qu’on s’embrasse, juste une fois à la fin, j’étais dans un autre monde, ils m’avaient prise tous les deux ensemble, m’avaient baisée, faite jouir, épuisée, vannée, disloquée…Ah, oui, tu peux y aller, elle va rester tout la nuit avec vous…Monique se met à verser des larmes en m’embrassant, ma valise à la main… Ce qu’elle vient de me rapporter de Marie est encourageant… La jeune femme s’est libérée, s’est confiée à elle comme à une amie, elle ne lui disait plus rien d’intime…Pierre est émerveillé par cette expérience, par son amie, cela les a rapprochés, il a compris ce que vous recherchiez, puisqu’il l’a vécu…Marie a réalisé son fantasme, bien dans sa tête, bien sa peau, lucide.Ils ont aimé la femme, la confidente que j’ai été. Tous les deux ont adhérés au concept de partage. Liberté de mœurs, sexuelle, sans engagement sentimental, bien que je pense que j’ai laissé des traces dans leurs esprits avec mes vocalises, et ma franchise, ils se souviendront d’une cougar de passage, en manque, qui est venue les saupoudrer de plaisir…La route est longue, je repasse en revue tous ces bons moments, tous ces plaisirs, en les revoyant un par un, j’en l’eau à la bouche.Je leur ai laissé mon mail, pour que dans des moments difficiles, ils puissent se confier et venir chercher mon amitié. Je les adore ces alsaciens !…FINMarika842010

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir