La belle-mère espionnée (2)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

La belle-mère espionnée (2)Le lendemain, je me dépechais de rentrer à la maison pour visionner la suite des images, avant que ma femme ne rentre. Je repris là où j’en étais, et je regardais Monique se faire copieusement asperger de pisse pendant une bonne minute, sans rien dire, puis elle s’asseya sur le bord de la baignoire, et se masturba la chatte furieusement. L’homme était debout face à elle, impassible, tandis que sa main s’agitait à une vitesse folle sur sa vulve, jusqu’à ce qu’elle se fasse jouir. L’homme ne resta meme pas jusqu’à la fin, il la laissa se finir toute seule. Je remontais un peu la vidéo en arrière, je tombais sur des scenes plus traditionnelles de Monique en train de se préparer, de se maquiller, de se doucher. Des scènes qui m’avaient terriblement excité la semaine précédente, mais j’étais cette fois ci interloqué par cette scène inédite dans la salle de bain. Je tombais sur d’autres scènes où je pouvais voir Jacques avant son départ. Je fus un peu déçu de ne pas voir plus de plan croustillant avec Monique. izmir escort Mon attention se posa un instant sur mon portable pour regarder l’heure, puis je vis à l’écran Monique en train de se prendre en photo devant mon miroir. Elle prenait des photos d’elle nue. Je reconnaissais le petit appareil photo argenté qu’elle utilisait souvent. Par curiosité, je tentais d’accéder à la boite email de ma belle-mère. Je connaissais son adresse, je lui avais déjà envoyé des courriers, mais evidemment j’ignorais le mot de passe. Ma troisième tentative fut fructueuse, le nom du chat. Mon regard parcoura rapidement les expéditeurs, classiques pour la plupart, sauf un dont le sujet m’interpella : “ton cul”.Le mail était court. Il émanait d’un certain Paul. Et le message était directif. “Je viens demain quand ton mari sera absent. Garde ta culotte de la veille. Masturbe toi avant que je vienne. Obéis moi en tout.”Quand ma femme arriva, on prit notre repas tranquillement ensemble, et dans la conversation je lui demandais si elle connaissait un Paul izmir escort bayanlar dans l’entourage de ses parents. Elle voulut savoir pourquoi, me répondit que non, je restais evasif en disant qu’il me semblait avoir entendu ce prénom. Et je n’insistais pas. Elle non plus.Le dimanche suivant, nous nous sommes rendus chez mes beaux-parents, et je profitais du moment du café, juste après le barbecue, pour rejoindre ma belle-mère dans la cuisine. Elle faisait chauffer l’eau et sortait les tasses du placard, simplement vétue d’un maillot de bain bleu.- Tu prendras un sucre ? me demanda t-elle en souriant.Je regardais ses seins et son cul avec un peu d’insistance. C’était vraiment elle que j’avais envi de prendre. Je sentais une erection venir. Elle revetit un pareo, je ne sais pas si mon regard m’avait trahi. Elle ne dit rien. – Non, pas de sucre, je te remercie.Je fis style de vouloir aller aux toilettes, et j’allais discretement echanger les cartes SD de ma camera espion. Dans la corbeille de linge sal, je trouvais deux culottes izmir bayan escort noires en dentelle de ma belle mère, emplies de larges traces blanches, que je portais à mon nez, pour inspirer l’odeur de sa chatte. Je bandais fort, et je commençais à me branler à travers mon maillot, tout en commencant à lécher la culotte sale de Monique. Le contact de ma langue avec les sécretions de sa chatte m’excita fort, et je sortis immediatement ma queue pour jouir dans le lavabo. Je rinçais tout, et en retournant vers le jardin, je vis le petit appareil photo argenté de ma belle-mère. Je le pris et l’alluma, il n’y avait plus beaucoup de batterie. Je mis en lecture et je tombais immediatement sur des photos d’elle nue devant son miroir, ou encore de gros plans de sa chatte ouverte avec ses doigts, ou bien sa chatte avec quatre doigts glissés bien au fond. L’appareil bippa pour signaler la batterie presque vide, et cela me fit sursauter. Je l’éteignis immédiatement, et le reposa. Je rejoignais la petite famille dehors, dans le jardin. Ma femme se baignait dans la piscine, seins nus. Ses parents buvaient le café, tandis qu’un voisin était arrivé pour boire un verre, et ne lachait pas ma femme des yeux. Je le vis considerer son cul lorsqu’elle sortit de l’eau par l’échelle.Le

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir